Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Jamais trop tard pour apprendre

Cette année, mes bonnes résolutions, c’était du costaud. J’ai décidé de passer le TOEIC, une VAE Game Design à l’Enjmin, et d’apprendre le JavaScript.
On est début mars, et même si j’en bave, pour l’instant je tiens bon.

Tout d’abord le JavaScript. J’ai entendu il y a quelque temps à la radio quelqu’un (malheureusement je ne me souviens plus de qui c’était) dire que le code, le langage de programmation, était la nouvelle langue ou la nouvelle écriture universelle. Que les générations futures seraient toutes capables d’écrire leur propre code, pour leur usage quotidien, ou au minimum de comprendre ce qui se passe quand ils utilisent leurs ordinateurs ou smartphones (et programmer des jeux vidéo comme simple hobby deviendra de plus en plus courant, comme je l’évoquais ici). Et que ceux qui n’en seraient pas capables seraient laissés sur le bord du chemin, comme autrefois ceux qui ne savaient pas lire. On assiste déjà à cette rupture générationnelle pour ceux qui n’ont pas réussi à se mettre à internet et à l’informatique, et cela va continuer de se creuser.

Dans mon métier de game designer, je dois sans arrêt scripter des événements, ou communiquer avec des développeurs. Je sais que je serais une meilleure designer si je savais programmer. Bien sûr j’ai quelques vagues notions et je sais me débrouiller avec des outils comme Multimedia Fusion par exemple. Mais la découverte du site Codecademy a été le déclencheur : un site qui propose gratuitement d’apprendre le JavaScript, via des leçons hebdomadaires et une foule d’exercices pratiques. C’est convivial, on peut poser des questions sur les forums, et on gagne des « badges » pour chaque accomplissement, dans un esprit très « gamification« . Et ça marche ! Se motiver à atteindre 50, 100 exercices, à finir un problème plus difficile, à coder un premier petit jeu minimaliste, bref se fixer des objectifs intermédiaires, c’est déjà quelque chose que l’on fait dans sa tête. Concrétiser ça par des « médailles », c’est vraiment une bonne idée. D’ailleurs hop, c’est l’occasion de frimer un peu. Même si je suis très en retard sur le programme, mais je continue ! Je sais bien que je ne deviendrai pas une vraie programmeuse, mais cela m’aide vraiment à comprendre le fonctionnement de beaucoup de choses.

Deuxième résolution, passer le TOEIC et améliorer mon anglais oral. Même si je lis quotidiennement des tonnes d’articles en anglais, même si je regarde tous mes films et séries en VO et sous-titres anglais, même s’il m’arrive de rédiger des documents de design en anglais… Je n’ai quasiment jamais l’occasion de parler anglais, et je pense que je suis très rouillée à ce niveau-là. Et comme je RÊVE de partir m’installer au Canada, c’est une nécessité de pouvoir justifier d’un niveau suffisant. Je me suis donc inscrite à un programme intensif chez Wall Street Institute (pourtant j’avais toujours trouvé leurs pubs ridicules dans le métro). Eh bien en fait c’est super agréable et rigolo de suivre leurs cours !

Les leçons sont basées sur une sorte de roman-photo relativement over the top, où il est question de terrorisme, d’échangisme sur une île grecque, de lesbiennes végétariennes, de techniques de management chinoises et d’assassinat de professeurs à Oxford. Ce sont des leçons « multimédia » façon labo de langue, où il faut écouter, lire, répondre à des questions mais aussi s’enregistrer pour bien prononcer. Et comme c’est moderne, on peut faire ça depuis chez soi. Il y a aussi bien sûr des leçons « live » avec des profs anglophones venus aussi bien d’Angleterre que d’Australie ou d’Afrique du Sud. Très sympa !

Et dernière résolution, la VAE (validation des acquis de l’expérience) en Game Design. C’est un métier que j’ai appris sur le tas, mais même si je pense qu’un diplôme ne vaut pas des années d’expérience, on voit de plus en plus souvent des offres d’emploi qui demandent un diplôme d’une école de game design, l’ENJMIN étant le plus souvent explicitement citée en référence. Moi, avec mon joli DEA de littérature, c’est clair que je passe pour la littéraire de service, le genre qui fait de jolies phrases mais qui crie au secours si on lui demande d’utiliser des outils un peu techniques… Les clichés ont la vie dure ! Alors tant qu’à faire, si je peux réussir à démontrer au jury que mon expérience tant en pur GD qu’en management, ergonomie, création visuelle et sonore et programmation, vaut les deux ans passés dans cette école… Ça vaut le coup d’essayer.

Je ne sais pas si toutes ces bonnes résolutions me seront réellement utiles, en tout cas concrètement. Mais il n’est jamais trop tard pour apprendre et essayer de s’améliorer. Ça fait du bien à la tête et c’est déjà pas si mal. (J’avais aussi la bonne résolution de ne plus m’engueuler avec des gens, mais ça c’est trop difficile à tenir).

 

10 comments to Jamais trop tard pour apprendre

  • 3 résolutions importantes !
    Bon perso je suis déjà dans le dev donc le Javascript je connais à peu près mais pour le TOEIC et la VAE, ça serait vraiment des trucs qui me motivent ! Comme toi je lis sans problème en anglais, comprend à l’oral en forçant un peu, mais le parler c’est du grand n’importe quoi ! Chaque fois que je pars dans un autre pays, j’ai du mal à m’exprimer en anglais. Heureusement qu’il y a ma moitié pour m’épauler mais des fois on galère :D . Bref un petit TOEIC ne ferait pas de mal.
    Quant à la VAE, j’y songe aussi depuis quelques temps… Il suffit seulement de passer devant un jury ? Et sais-tu combien ça coute (à peu près) ?

  • Pour la VAE il faut dans un premier temps déposer une demande et obtenir un avis de recevabilité auprès du CNAM de la région concernée (Poitou-Charentes pour l’Enjmin). Il faut entre autres justifier de 3 années d’expérience professionnelle (ou bénévole) dans le domaine correspondant, justificatifs à l’appui.
    Ensuite la VAE proprement dite consiste à écrire un dossier d’une centaine de pages décrivant par le détail l’expérience acquise dans tous les domaines de la formation, accompagné de documents et preuves. Et enfin il faut « soutenir » ce dossier devant un jury.
    Ça coûte malheureusement extrêmement cher (plusieurs milliers d’euros), mais il y a des organismes qui peuvent financer ton projet (Fongecif, Opcalia…) ainsi que ta Région. Et ça, ça prend du temps : perso, j’avais déposé ma demande en août…

  • Lunem

    Jamais trop tard pour apprendre, merci! Grâce à toi je viens de me rappeler que passer le TOEIC faisait partie de mes bonnes résolutions…2011.
    J’aime bien le principe de Codecademy, la progression est encourageante. Dans un autre registre, j’avais envie de m’inscrire dans un cours sur School of Webcraft mais je dois m’occuper de mon anglais rouillé avant!
    Bon courage pour tes projets :)

  • Merci Lunem ^^ Je note School of Webcraft, ça peut servir pour une prochaine bonne résolution :p

  • Ok merci pour les infos ! Et je n’étais pas au courant pour le dossier plutôt conséquent et l’attente… Mais bon il faut ce qu’il faut :D

  • Hervé

    Symapthque programme, courage ^^.
    C’est vrai qu’il y a de plus en plus de GD qui savent un minium développer et j’avoue que ça aide quand même souvent pas mal, ne serait-ce que dans les relations avec l’équipe :).

  • Merci Hervé :)
    Si je pouvais remonter dans le temps, j’apprendrais à coder il y a bien longtemps… J’enrage en pensant que j’avais eu une initiation à la programmation à l’école primaire !
    Mais bon, ce qui est cool c’est qu’il existe de plus en plus de bons outils pour prototyper sans trop savoir programmer.

  • Et bien bon courage pour ces trois défis que tu te lances. Faire ça en parallèle à son taf ce n’est pas forcément évident.

    Sinon pour les cours de programmation à l’école (au collège pour moi), c’était du BASIC autant dire inutile à l’heure actuelle.

  • Bah te laisse pas bouffer par les années Efelle, Field of Glory de Slitherine est programmé en.. Real Basic :)

    C’est via chez toi, Sandra, que je me suis lancé dans CodeAcademy , c’est effectivement très bien foutu.

    Bonne chance pour la suite :)

  • Cool ! :D

    Ouais je dois dire que c’est difficile de tenir le rythme : pour JavaScript j’accumule les semaines de retard même si j’essaie d’avancer régulièrement et d’en faire un peu chaque weekend. Et pour la VAE heureusement que j’ai jusqu’en juillet pour rendre le dossier ! Pour l’anglais par contre j’ai pas le choix, je dois valider un niveau par semaine. Vivement les vacances !

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>