Categories

A sample text widget

Etiam pulvinar consectetur dolor sed malesuada. Ut convallis euismod dolor nec pretium. Nunc ut tristique massa.

Nam sodales mi vitae dolor ullamcorper et vulputate enim accumsan. Morbi orci magna, tincidunt vitae molestie nec, molestie at mi. Nulla nulla lorem, suscipit in posuere in, interdum non magna.

Le puzzle comme cosmogonie

Article précédemment publié sur Merlanfrit.net

Au rayon des jeux à énigmes, il y a ceux qui se contentent du minimum vital et qui ressassent les mêmes « taquins », « ânes rouges » et autres devinettes à base d’allumettes, comme on en trouve dans les Professeur Layton. Et il y a les jeux dont les énigmes constituent l’univers et l’histoire.

Chercher la solution d’une énigme ou le fonctionnement d’un mécanisme, ce n’est pas un obstacle qui met en pause l’avancée de l’histoire. Au contraire, c’est précisément ce qui construit l’univers. Que les puzzles fassent appel à une certaine logique mathématique, à l’association d’idées ou à l’intuition, ils nous demandent de découvrir le sens caché derrière des éléments à l’apparence ésotérique.

Parfois on nous propose des symboles à l’allure de hiéroglyphes et on joue les archéologues d’Histoires alternatives. Parfois on doit se débrouiller avec des signes astraux ou des suites de nombres. Parfois encore on doit manipuler des verrous compliqués ou machineries retorses…

Dans tous les cas, tout semble émaner d’un autre monde avec lequel nous ne partagerions que quelques données essentielles, comme celles inscrites sur la « plaque de Pioneer« . Et en effet il n’y a souvent pas besoin de dialogues ou d’introductions narrées : ces univers se livrent presque sans parole à la curiosité du joueur. Ils se développent dans le non-dit, leurs mystères se laissent habiter par toutes les hypothèses possibles. Pour créer cet entre-deux-mondes qui ne demande qu’à être appréhendé, ils reposent sur le trompe-l’œil (Gorogoa), le portail de téléportation (Submachine) ou la lentille dimensionnelle (The Room).

C’est notre sélection de puzzle games tout frais.

The Room

Vous êtes seul dans une pièce, il y a un coffre-fort et une lettre à votre intention. Un coffre-fort dans lequel se trouve un coffret dans lequel se trouve une boîte dans laquelle… A chaque nouveau verrou le mystère s’épaissit : de quoi avez-vous hérité exactement ? Une magnifique ambiance, des puzzles très réussis servis par une 3D qui les rend tangibles. Disponible sur iPad.

Submachine

La série réalisée par Mateusz Skutnik en est à son huitième épisode – sans compter les spin-offs, toujours reconnaissable à son style de dessin « à main levée ». Un monde désert, toujours nocturne ou souterrain, plein de machines rétro. Des cryptes ou des sous-marins, des ruines antiques et des couloirs aux portes blindées… Tout ceci communique par le biais de portails de téléportation. Qui a bien pu construire ce réseau abandonné ? Jouable gratuitement sur le web, l’épisode 8 dispose d’une version HD et la bande originale au prix de 2$.

Gorogoa

Ce jeu n’est pas encore sorti mais propose déjà de tester une démo assez fournie qui permet de bien saisir son originalité. Il s’agit d’explorer des illustrations, littéralement : on entre dans un tableau, on en détache l’avant-plan pour le coller sur un autre tableau et ainsi modifier les lieux, on déplace les vignettes pour faire évoluer le level design… Le principe semble absolument brillant. Gorogoa a d’ailleurs remporté un prix à l’Indiecade 2012. Démo à télécharger ici.

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>